Accueil

Benjamin Alunni
Baryton


Benjamin Alunni est né en 1983. Il reçoit très tôt un enseignement musical approfondi au sein de l'Ecole Maitrisienne de Grasse-Côte d'Azur. Parallèlement à une formation de flûtiste au CNR de Versailles, il suit les cours de chant de Caroline Pelon ainsi que le cursus de musique ancienne du CNR de Paris (Howard Crook, Michel Lapleni…) et obtient à la Sorbonne son DEUG de musicologie.

Reçu en 2005 au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il y effectue son premier cycle dans les classes de Pierre Mervant et Gerda Hartman, puis obtient un Master de chant à la Norwegian Music Academy d'Oslo dans les classes de Håkan Hagegård et Svein Bjørkøy.

En 2003, Benjamin Alunni est recruté par Bernard Fabre-Garrus et Jean-Dominique Abrell pour la création de l'Ensemble Vocal du Maine-A Sei Voci. L'année suivante, il participe à l'Académie Européenne d'Ambronay en tant que soliste sous la direction de Christophe Rousset. Dans le cadre de ses études il interprète le rôle d'Oronte dans Médée de M-A Charpentier. Il est également soliste pour le Studio Lyrique du Parlement de Musique dirigé par Martin Gester dans La Pastorale de M-A Charpentier. En 2006 il crée les Chants d'adieu de Gilles Schuehmacher pour le festival Création et Permanence d'Avignon, BNF.

Benjamin Alunni est régulièrement engagé par le Capriccio Stavagante dirigé par Skip Sempé avec qui il s'est produit au Château de Versailles (concerts filmés pour Arte TV, Mezzo) au Sénat, Bozar de Brussels, Festival de Música Antiga de Barcelone, Oude Muziek d'Utrecht etc…. Il a égalemment eu l'occasion de suivre les master class entre autre de Malcolm King, Yvonne Minton, Philipe Hutenlocher, Nathalie Stutzmann et de participer au Liedforum de 2006 organisé par l'Universität der Künste de Berlin. Récemment il a chanté sous la direction de Christophe Rousset des Madrigaux extraits de l'œuvre de Monteverdi à Sienne ainsi que Actéon et Les Arts Florissant de M.A Charpentier à l'Opéra de Compiègne.

Il est Lubin dans Les Troqueurs d'Antoine d'Auvergne mis en scène par Pierre Kuentz et dirigé par Serge Saïta; Falke, Die Fledermaus, J. Strauss, mis en scène Emanuelle Cordoliani ; Father Trulove dans The Rake's Progress de Stravinsky mis en scène par Ann-Margret Pettersson résidente de l'opérade Stockholm, pour la Norges Musikkhøgskole d'Oslo. En décembre 2009 il a chanté aux côtés d'Edita Gruberova au Théâtre des Champs-Élysées le Duc de Nothigam, dans le final de Roberto Devereux de Donizetti dirigé par Friedrich Haider.

Benjamin Alunni est le prince Azor dans le Cendrillon de Laruette avec l'ensemble Les Monts du Reuil.