MdR
Les Monts du Reuil > Présentation > Artistes > Constantin Goubet - Ténor
guillaumegutierrez

Constantin Goubet

Ténor

 

 

 

 


 

Constantin GOUBET découvre sa passion pour la musique et l’art vocal très jeune au sein de plusieurs maîtrises et chœurs d'enfants. Ces premières expériences le poussent ensuite à travailler le chant lyrique au conservatoire du 6ème arrondissement de Paris, puis au conservatoire à rayonnement régional de Boulogne-Billancourt, dans la classe d’Anne Constantin. Il reçoit également les précieux conseils d’Hanna Schaer et Frédéric Bourreau.

Il a effectué par ailleurs un cursus universitaire à Paris Dauphine où il a obtenu en 2007 un Master de Finance d’Entreprise et Ingénierie Financière. Il a depuis consacré plusieurs années à la pratique de cette discipline et s’est vu confier des postes à responsabilité dans plusieurs entreprises avant de décider, en 2012, de se consacrer exclusivement au chant lyrique.

Sa voix légère se prête particulièrement bien à l'interprétation des grands oratorios baroques et classiques. Il s'est notamment illustré en tant qu'évangéliste dans les passions et l'oratorio de Noël de Jean-Sébastien Bach. On peut également régulièrement l'entendre dans la création de Haydn, le requiem de Mozart, le Messie de Haendel... Il explore aussi avec beaucoup d'intérêt le répertoire du lied et de la mélodie et a obtenu en janvier 2015 le Prix spécial du jury lors du concours d'interprétation de la ville de Boulogne-Billancourt.

Il chante actuellement au sein du Chœur de l'Armée Française et se produit régulièrement avec les ensembles Correspondances et Pygmalion. Aimant aborder la pratique musicale sous différents angles, il a pris en 2014 la direction musicale de l'ensemble vocal Loyola, avec qui il aborde un répertoire varié. Sur scène, il a été Gardefeu dans la Vie Parisienne, Fritz dans la Grande Duchesse de Gérolstein, Piquillo dans la Périchole (Offenbach), Gontran dans les Mousquetaires au couvent (Varney), Tamino dans la Flûte Enchantée (Mozart). En 2014, il fut le Comte Almaviva dans le Barbier de Séville de Rossini, mis en scène par Alain Garichot. Il incarna le Chevalier de la Force en mars 2015 dans les Dialogues des Carmélites de Poulenc, mis en scène par Vincent Vittoz.