Hélène Clerc-Murgier Pauline Warnier

FR EN

Musicologie

Damoiselle Belette, au corps long et flouet, 
Entra dans un grenier par un trou fort étret : 
Elle sortait de maladie. 
Là, vivant à discretion
La galante fit chère lie, 
Mangea, rongea: Dieu sait la vie, 
Et le lard qui périt en cette occasion! 
La voilà, pour conclusion, 
Grasse, maflue et rebondie. 
Au bout de la semaine, ayant dîné son soûl, 
Elle entend quelque bruit, veut sortir par le trou, 
Ne peut plus repasser, et croit s'être méprise. 
Après avoir fait quelques tours, 
«C'est, dit-elle, l'endroit: me voilà bien surprise; 
J'ai passé par ici depuis cinq ou six jours.» 
Un rat, qui la voyait en peine, 
Lui dit:« Vous aviez lors la panse un peu moins pleine. 
Vous êtes maigre entrée, il faut maigre sortir.
Ce que je vous dis là, l'on le dit à bien d'autres. 
Mais ne confondons point, par trop approfondir,
Leurs affaires avec les vôtres.

Version Anseaume

Azor

Je me suis fait à moi-même
Les reproches les plus forts ;
Du destin la loi suprême,
Triomphe de mes efforts.

Loin de blâmer ma tendresse,
Sers plûtôt, sers mon ardeur ;
Et respecte une faiblesse,
Où j'attache mon bonheur.

La belette

FABLE de LA FONTAINE

 

opéra de Reims Fondation Orange Bibliothèque nationale de France reunion des operas de france FEVIS DRAC Champagne-Ardennes Adami Spedidam région Grand-Est estival Jean de La FontaineEditeur Les Belles Ecouteuses