Hélène Clerc-MurgierPauline Warnier

FR EN

Musicologie

les textes divers

PLAISIR D'AMOUR

Jean-Pierre Claris de Florian (1755-1794) et Jean-Paul Egidio Martini (1741-1816)

Les Alpuxares sont une chaîne de montagne qui va depuis Grenade jusqu'à la Méditerranée : elles ne sont habitées que par des pâtres et des laboureurs. Un sol aride et pierreux, des chênes verts épars çà et là, des torrens, des cascades, et quelques chèvres suspendues à la cime des rochers, sont les seuls objets qui se présentent à Célestine aux premiers rayons du jour. Epuisée de lassitude et de douleur, les pieds déchirés par les cailloux, elle s'arrête sous un roc, au travers duquel filtrait une eau limpide. Le silence de cette grotte, le paysage agreste qui l'environnait, le bruit sourd et lointain de plusieurs cascades, le murmure de cette eau qui tombait goûte à goûte dans le bassin qu'elle s'était creusé, tout semblait se réunir pour faire mieux sentir à Célestine qu'elle était seule au milieu d'un désert, abandonnée de toute la nature. Couchée au bord de cette eau, où ses larmes tombaient par intervalles, songeant au malheur qui la menaçait, mais songeant surtout à don Pèdre, elle se flattait encore de le retrouver un jour. Ce n'est pas lui, disait-elle, que j'ai vu fuir avec mes diamants : en vain j'ai cru le reconnaître. comment est-il possible que mon coeur ne m'ait pas avertie! il me cherche, j'en suis sûre; il pleure loin de moi, et je vais mourir loin de lui!
Comme elle disait ces mots, elle entendit au bas de la grotte le son d'une flûte champêtre ; elle écoute ; et bientôt une voix douce, mais sans culture, chante sur un air rustique ces paroles :

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

J'ai tout quitté pour l'ingrate Sylvie,
Elle me quitte et prend un autre amant.
Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

Tant que cette eau coulera doucement
Vers ce ruisseau qui borde la prairie,
Je t'aimerai, me répétait Sylvie ;
L'eau coule encor, elle a changé pourtant !

Plaisir d'amour ne dure qu'un moment,
Chagrin d'amour dure toute la vie.

Qui le sait mieux que moi? s'écria Célestine en sortant de la grotte pour parler à celui qui chantait. C'était un jeune chevrier, assis au pied d'un saule, et regardant avec des yeux mouillés de pleurs l'eau qui serpentait sur les cailloux : dans ses mains était une flûte, à ses côtés un bâton d'épine et un petit paquet de hardes enveloppées dans une peau de chèvre.

(La romance Plaisir d'amour est tiré de la nouvelle "Célestine, nouvelle Espagnole")

opéra de Reims Fondation Orange Bibliothèque nationale de France estival Jean de La Fontaine FEVIS DRAC Champagne-Ardennes Adami Spedidam région Grand-Est Editeur Les Belles Ecouteuses