Hélène Clerc-MurgierPauline Warnier

FR EN

Musicologie

L'amant frivole ou Que ne suis-je la jonquille

La Marraine :
Vous me serez toujours chère ;
ne craignez plus ma colère

Cendrillon :
Ah ! que mon cœur est content !

La Marraine :
Mais par un aveu sincère,
Je veux savoir le mystère
de ce long retardement.

Version Anseaume

Azor

Je me suis fait à moi-même
Les reproches les plus forts ;
Du destin la loi suprême,
Triomphe de mes efforts.

Loin de blâmer ma tendresse,
Sers plûtôt, sers mon ardeur ;
Et respecte une faiblesse,
Où j'attache mon bonheur.

opéra de Reims Fondation Orange Bibliothèque nationale de France estival Jean de La Fontaine FEVIS DRAC Champagne-Ardennes Adami Spedidam région Grand-Est Editeur Les Belles Ecouteuses