Helene Clerc-Murgier Pauline Warnier

FR EN

Salut et fraternité - Spectacle révolutionnaire !

- Très peu de compositeurs de cette époque ont perdu la tête ?
- Comment ont-ils fait, ces artistes ?
- Ils se sont soutenus mutuellement, ont instauré une grande fraternité …
- Ils ont produits des œuvres nouvelles d’hymnes et de pièces révolutionnaires en lieu et place des messes et des motets…
- Et puis ils ont créé … un… LE conservatoire…
- Et Méhul ? Quel rôle tenait-il dans tout cela ?
- C’était un compositeur central. Pensez-donc ! On lui doit Le chant du départ!Puis il s'est tourné vers l’horticulture.

- Le vieux sage !

Artistic collaboration: Constance Larrieu

Musicology: Florence Doé de Maindreville

Costume design: Valia Sanz

Lights: Pierre Daubigny

Soprano : Anne-Marie Beaudette

Comédien : Pierre Daubigny

Violon/Comédienne : Pathy Bonnefoy

Violoncelle : Pauline Warnier

Piano-forte : Hélène Clerc-Murgier

????

Au Cabaret des poilus reprend le canevas d'un spectacle aux armées donné à Noël 1915. Sur le modèle d'une revue, le spectacle alterne musique instrumentale, chansons, saynètes, poèmes et discours. Ce divertissement pour poilus, touchant, désopilant, nostalgique et patriote, est aussi un spectacle de propagande : il doit galvaniser! Il y a dans ce concert de 1915 une dimension artistique fascinante, car de grands auteurs, compositeurs et écrivains y ont participé. Le ton général du spectacle est au divertissement et se signale par sa grande variété. Il y règne un esprit chaleureux, généreux. On s'attendrit, on rêvasse, on se moque gentiment, on rit franchement.

opéra de Reims Fondation Orange Bibliothèque nationale de France estival Jean de La Fontaine FEVIS DRAC Champagne-Ardennes Adami Spedidam région Grand-Est Editeur Les Belles Ecouteuses