MdR
Les Monts du Reuil > Programmes > Spectacles > Mr Barbe bleue

Mr BARBE BLEUE
Opéra de poche de Carol Robinson 2016 sur le conte de Charles Perrault

Durée '50

barbebleue

 

© Axel Coeuret

L'HISTOIRE
C’est l’histoire de la curiosité et de la désobeissance.
Un homme très riche et très laid, dont la barbe est bleue, a déjà eu plusieurs épouses et on ne sait ce qu’elles sont devenues. Il propose à une voisine de l’épouser, ce qu’elle accepte, séduite par ses richesses. Un mois après les noces, La Barbe bleue doit partir en voyage. Il confie à sa jeune femme un trousseau de clefs ouvrant toutes les portes du château, mais il y a une petite pièce où elle ne doit entrer sous aucun prétexte...

LA DISTRIBUTION
Direction musicale Pauline Warnier
Mise en scène et scénographie Juan Kruz Diaz de Garaio Esnaola
Narrateur Pierre Daubigny
Soprano Anne-Marie Beaudette ou Antonine Bacquet
Violoncelle baroque Pauline Warnier
Clavecin Hélène Clerc-Murgier
Batterie (enregistrée) Steve Argüelles
Voix off Pierre Daubigny
Musique enregistrée Anne-Marie Beaudette, Carol Robinson, Pauline Warnier et Hélène Clerc-Murgier
Costumes Valia Sanz
Maison de poupée Alain Lemée

LA PRODUCTION
"Aide à l’écriture d’une oeuvre musicale originale du Ministre de la Culture et de la Communication"
Ensemble Les Monts du Reuil, Opéra de Reims, Opéra-Théâtre Metz Métropole, Festival Jean de La Fontaine, BNF, théâtre de Saint-Dizier Les trois scènes.
Ce projet est soutenu par : La Drac Champagne-Ardenne, la région Champagne-Ardenne, le conseil départemental de la Marne, la Fondation Orange, Musique nouvelle en Liberté, Acsé, le FCL.
Le décor est réalisé par les ateliers de l'Opéra de Reims, les costumes par les ateliers de l'Opéra de Metz.

> Photos de la première à l'école Clairmarais, le 12 janvier 2016

LA DÉMARCHE CRÉATIVE
Du conte au spectacle

La Barbe bleue fut écrit à la fin du XVIIe siècle par Charles Perrault. La première version connue est un manuscrit illustré, Les Contes de ma Mère l’Oye, paru en 1695. Nous créons avec Carol Robinson une petite forme que sa légèreté prédisposera à être un ambassadeur tout-terrain de l’art lyrique. Le spectacle intègre à la fois de la musique acoustique et de la musique enregistrée, avec un jeu entre l’une et l’autre. Ce dernier point constitue une nouveauté par rapport aux collaborations passées de l’ensemble, insufflant le vent du XXIe siècle et de l’informatique musicale à la partition du conte. Le spectacle fait se répondre le clavecin et le violoncelle (dont il est fait d’ailleurs divers usages) avec de la musique enregistrée qui mêle batterie, voix et sons divers. La voix chantée et la voix narrative trouvent ici un terreau fertile.

ALLER PLUS LOIN
> La plaquette de présentation
> La fiche technique (sur demande)
> La Barbe bleue de Charles Perrault