Hélène Clerc-Murgier Pauline Warnier

FR EN

Chemin de traverse

Le petit Tell - La septième femme de Barbe bleue - Mr Barbe-bleue - Le chat botté - Les deux chasseurs & la laitière - Oh Richard, oh mon roi !- Isis/Opérabus

La septième femme de Barbe bleue
D'après Raoul Barbe bleue de Grétry et Sedaine

"Il n'y a rien de plus beau qu'une clé, tant qu'on ne sait pas ce qu'elle ouvre"
Isaure est amoureuse de Vergy mais ses frères la promettent à Raoul, un riche voisin surnommé la Barbe bleue. Partagée entre son amour et l’insistance de ses frères, elle finit par céder à l’attrait de la richesse et épouse Raoul.
Lorsque celui-ci lui annonce qu’il part pour un long voyage, qu’il lui laisse la jouissance de tout le château, hormis un petit cabinet dont il lui confie la clé, elle jure que jamais elle ne l’ouvrira...

Soprano : Hadhoum Tunc

Violon : Patricia Bonnefoy

Violoncelle : Pauline Warnier

Clavecin : Hélène Clerc-Murgier

Voix off : Lucas Le Bellec

PROGRAMME

Ouverture instrumentale

Acte 1

Air - Moi je serais infidèle à Vergi !
Air - Non, le serment fait à Vergi commande toujours à mon âme
Air - Ah, je vous rends, charmante Isaure, les serments que vous avez faits

Entracte instrumental

Acte 2

Air - Jurez-moi / Que je vous jure ?
Air - Vergi, ton souvenir fera le malheur de ma vie
Air - Je me meurs

Entracte instrumental

Acte 3

Air - Vergi, ma sœur, ne vois-tu rien venir ?
Chœur général - Vit-on jamais de tels forfaits

DURÉE

50'

PRODUCTION

Compagnie les Monts du Reuil, Opéra de Reims, Opéra-Théâtre Metz Métropole, Festival Jean de La Fontaine, théâtre de Saint-Dizier Les trois scènes.
Les costumes sont prêtés par les ateliers de l'Opéra de Metz.
- Tous à l'Opéra - Les 3 et 4 mai au CNCS de Moulins, Le 5 mai à l'Opéra de Reims.
- Voir CALENDRIER

Du conte au spectacle

Inspiré de l’Opéra "Raoul Barbe bleue" de André Grétry et Michel Sedaine, remis à la scène par la Compagnie les Monts du Reuil en 2016. Le livret de Sedaine n’a retenu qu’un personnage féminin dans sa relecture du conte de Perrault et Grétry lui a donné la part belle dans sa partition. Elle chante tour à tour son amour, sa loyauté, ses hésitations, son obéissance, qu’elle bafoue, sa curiosité, son inquiétude puis son effroi. Habillée de vert, entourée de 3 musiciennes, de bijoux, de clés et d’un miroir, la soprano entre dans le cercle qui se ferme lentement sur elle, sans idée de l’issue de ce drame.
opéra de Reims Fondation Orange Bibliothèque nationale de France reunion des operas de france FEVIS DRAC Champagne-Ardennes Adami Spedidam région Grand-Est estival Jean de La FontaineEditeur Les Belles Ecouteuses