MdR
Les Monts du Reuil > Publications > Transcription air d'opéra Vivaldi
clerc

Sol da te, mio dolce amore
Air tiré de Orlando Furioso de Vivaldi


Préface : Jean-Christophe Spinosi
Révision et annotations : Jean-Marc Goujon
Notes musicologiques : Frédéric Delaméa
Arrangement pour piano : Emmanuel Clerc

> Cette partition est en vente aux éditions Buissonnières

Sol da te mio dolce amore, extrait de l'opéra Orlando furioso d'Antonio Vivaldi, est un envoûtant largo écrit pour flûte traversière, chant et orchestre à cordes. Le long solo de flûte traversière, qui introduit un air en forme de déclaration d'amour, met en scène un instrument alors tout nouveau à Venise, et qui faisait pour l'occasion sa première apparition dans un opéra de Vivaldi.

L'aria est particulièrement soigné et exigeant pour l'instrument, et les volutes sensuelles ? symbolisant le philtre d'amour qui ensorcelle le chevalier Ruggiero - ne sauraient être rendues avec autant de douceur et volupté que par ce « flauto traversier » dont l'intensité, le timbre et les « consonnes » peuvent si bien se contrôler de la langue et des lèvres.

Il est tout à fait possible, cependant, de jouer cette pièce sur une flûte moderne et les annotations et articulations proposées faciliteront le travail des instrumentistes. Il était de coutume qu'instrument soliste et chanteur ornassent le da capo de façon improvisée, en respectant l'affect exprimée par l'aria. Pour les flûtistes modernes peu rompus à l'exercice, la présente édition suggère une réalisation possible, qui peut être modifiée à loisir.