Le fabulatographe

 Ciné-opéra

Fables : Jean de La Fontaine – Claris de Florian – Musique : Les quatre Saisons de Vivaldi, Les Sauvages de Rameau…
C’est l’histoire d’un corbeau fier et vaniteux qui, sur son arbre perché, se laisse bercer par les douces paroles du renard, au point d’en lâcher sa proie. Ces deux animaux, emblématiques de l’univers de La Fontaine, vont nous surprendre pendant quatre saisons, nous allons les voir emprunter les chemins les plus rocambolesques, l’un pour garder ce qu’il a volé, l’autre pour essayer de le récupérer : ils vont surfer sur des vagues, tirer avec une arbalète, nous perdre dans une forêt, s’envoler vers la lune, plonger dans un lac, déambuler à travers les fables.
Ils vont nous faire approcher une belette, un grillon, deux mulets, un astrologue, un cerf…, se jouant du temps et de l’espace, attrapant une morale au vol, lançant un bouquet de notes sur l’orchestre, pour nir par se poser sur le couvercle d’un clavecin et nous inviter avec la frivole cigale à une danse joyeuse pour fêter le grand La Fontaine !

 Représentations

Musée de l'histoire vivante - 93100 Montreuil

Vendredi 22 janvier
14h30

Scolaires

Théâtre de Saint-Dizier Les 3 scènes

Lundi 29 mars – 10h – 14h30
Mardi 30 mars – 9h – 10h30 – 14h30
Scolaires

Distribution

Maîtres d’œuvre

Conception, scénario, mise en scène :
Louison Costes & Hélène Clerc-Murgier

Vidéos : Louison Costes

Lumières : Pierre Daubigny

Artistes

Soprano/Conteuse : Jeanne Zaepffel


Violon : Patricia Bonnefoy

Violoncelle baroque : Pauline Warnier

Clavecin, cymbalum et percussions
 : Hélène Clerc-Murgier

1 spectacle – 3 formules

  • Grande forme
    1 chanteuse – 10 musiciens
  • Moyenne forme
    1 chanteuse – 3 musiciens
  • Petite forme
    1 chanteuse – 1 musicien

Du conte au spectacle

Fêter les 400 ans de la naissance de Jean de La Fontaine, c’est un merveilleux prétexte pour replonger dans notre part d’enfance, retrouver cet univers qui nous avait fait sourire, et découvrir qu’aujourd’hui encore il nous invite à réfléchir. Avec cette gaîté intemporelle qui fait que toujours nous tendons l’oreille, parfois sans même nous en apercevoir, lorsqu’il nous murmure ses morales empreintes de bon sens. Ce projet, nous l’avons voulu joyeux et poétique. La vidéo s’invite auprès des musiciens de l’orchestre, et permet de pousser plus loin encore le jeu avec les mots, avec la musique. Les images, intemporelles, éveillent en nous des sensations, des souvenirs, nous emportent dans toutes les époques. Elles sont à la fois des clins d’oeil et des invitations au rêve. Nous avons imaginé une véritable interaction et des jeux de lumière avec les artistes sur scène, qui verront au-dessus de leur tête un lièvre trop sûr de lui et pourront peut-être, avec leur archet, attraper une morale au vol. Et nous ferons plonger, grâce à la musique de Vivaldi, dans des arabesques d’encre envoûtantes.

Car tout ceci est une fête ! Pour que tous, petits et grands, nous profitions de ce moment joyeux et nous nourrissions, l’air de rien, de sagesse et de philosophie. Et que nous nous laissions transporter par l’émerveillement de la musique, des images, des couleurs et des mots…

Partenaires

Informations

Durée :

  • Grande version : 70′
  • Moyenne et petite version : 50′
Production
Compagnie les Monts du Reuil, Opéra de Reims, Saint-Dizier Les trois Scènes

Fiche technique